• Suite et fin de la rencontre avec le faiseur de rêve.

    Peu lui importait le prix à payer, elle revoyait l'été , elle oubliait le froid,et elle sentait couler ,dans ses veines, la vie, et ses mille couleurs. Il lui donnait l'envie de regarder ailleurs et de sortir enfin de cette vie de malheur....il devenait sa muse, elle lui faisait cadeau , de tous ces mots rangés qu'elle n'avait pas usés , elle en inventait d'autres pour mieux le caresser et lui faisait goûter la douceur de son nid , sans chercher à savoir.C'est ainsi qu'elle apprit  que c'était rêve fou que de vouloir aimer, juste par imaginer , juste en fermant les yeux, pour un coin de ciel bleu qu'il venait dessiner, mais le rêve est chemin qui n'a qu'un sens, unique , sans raison , sans passion et sans cœur, elle pouvait être à lui, lui donner ses envies, croire qu'il était sien, hélas, ... il n'en n'était  rien.Le faiseur de rêve a sa route, et jamais il ne doute, il ne sait pas , il va et vient sans chagrin et il se moque bien, qu'elle soit sous la pluie, lorsqu'elle tend la main , et qu'elle ne sent plus rien, quand il se fait silence ou parfois longue absence ...

    La fée caillou a fait tant de pas dans le jardin secret , en espérant l'atteindre , tant de fois ,elle s'est assise pour l'attendre , les yeux clos , en se disant , encore une fois, une petite fois, juste une fois et puis je tournerai le dos , je fermerai la porte.Tant de fois elle s'est dit qu'elle n'irait plus rêver , il savait la trouver et elle damnait son âme pour un peu de lumière sur ses jours d'enfer. Il la faisait se perdre, en des chemins lointains, quand elle était à terre, il regardait de loin , et puis, tendait la main , remettait la lumière dans le creux de ses mains . Il était liberté qui la faisait voler,, elle devenait frisson, et perdait la raison, et puis, soudain, il lui plantait les aiguilles du poison ...Et même en étant fée, elle mourait de douleur et  ses larmes savaient , par cœur, le chemin sans qu'elle ne les sente couler...

    Elle s'est mise à penser, qu'il lui suffirait de ne plus voir les barreaux de sa vie, pour ne plus ressentir le besoin de rejoindre le rêve ! Elle pourrait rêver seule sans joie mais sans peine ...elle a bien essayé, ne plus imaginer, cette main qui semait comme miettes , quelques mots qui peu à peu ne donnaient même plus de lumière tellement ils se faisaient faibles.Tant de fois, elle a cru à la fin du chagrin mais le faiseur de rêve revenait la hanter, présence éphémère autant qu'imaginaire , laissant un gout amer .

    Les années ont passé, et le rêve est resté , elle l'a rassasié ...et revoici l'été!....de nouveau, la pendule marque les heures du silence ...le faiseur de rêve n'est plus  qu'une ombre du passé qui revient s'assurer qu'il peut encore faire rêver une fée fatiguée. Elle ne se débat plus, mais le silence l'aide à doucement poser des voiles sur les mots pour mieux les étouffer. Parfois, elle voudrait croire encore, il suffirait de peu, qu'il vienne un peu s'assoir, juste pour quelques heures ..mais elle n'a plus la force, qu'aurait -elle de mieux, que pourrait il donner..... rien, un rêve est fait de rien, et il se moque bien des souffrances qu'il cause. Le rêve est virtuose, il connaît chaque corde sensible, et comment la pincer pour en faire jaillir tant le plaisir que la douleur , il en use sans état d'âme .

    La fée caillou se tait, le faiseur de rêve ne l'entend plus, sans doute est-il parti en d'autres nids , faire naitre d'autres soleils et plus jamais, elle ne retournera dans le jardin secret , plus jamais, elle ne touchera la barrière . Les mots n'y poussent plus, il reste les cailloux, elle en a plein le cœur , plein les yeux , à présent, il lui faut les lacher pour se sentir légère , et les abandonner en même temps que le rêve .

    Parfois elle essaie encore, mais elle a beau fermer les yeux, elle ne retrouve rien ,il a tout emporté . Elle tente d'imaginer ,encore, il ne reste que vide, et c'est le seul cadeau qu'il lui a laissé , avec le souvenir qu'elle ira enfermer  dans le coffre d'avant ...! Elle a bien trop rêvé, bien trop fort , et elle avait donné au faiseur de rêve, le pouvoir d'aimer , elle a du se tromper.... un rêve n'est qu'enveloppe, vide, sans rien à l'intérieur , et chacun le remplit à sa façon! elle ,elle l'avait rempli ,de tout ce dont elle manquait , de tous ces mots rêvés et jamais prononcés , de tous ces geste fous , de tous ces regards tendres et surtout de l'amour qu'elle avait enfermé dans un coin de son âme .

    La fée caillou sait bien, qu'il y aura encore des jours de pluie, elle sait qu'il y aura des jours d'envie , qui lui feront encore tendre la main , sans le vouloir, sans réfléchir , pour retrouver , enfoui, la fleur du rêve endormi...Mais maintenant , elle sait aussi, que le toucher , même du bout des doigts, réveillerait la tempête , qu'aujourd'hui , elle cherche à apaiser. Elle en retiendra la leçon qu'un rêve qu'on ne peut que rêver du bout des yeux , peut tout autant détruire que la réalité .....il faudrait juste que le rêve apprenne à donner , vraiment donner , sans retenue, sans égoisme , sans  peur de ne plus jamais pouvoir s'envoler, il faudrait qu'il se pose dans les mains de la fée caillou et que ,d'un  rêve caillou, il devienne humain , qu'il s'ouvre enfin,, alors sans rien demander de plus, que ces mots dont elle a tant besoin , la fée caillou pourrait le nicher   en son âme et ils ne feraient qu'un , enlacés au fond d'un rêve doux , en dehors de la réalité , avec la liberté de rêver ...

    je crois que pour l'instant tout est dit , la fée caillou reviendra peut-être poser d'autres pierres ..... qui sait !...

    Suite et fin de la rencontre avec le faiseur de rêve.

    Pin It

  • Commentaires

    1
    CCC
    Samedi 29 Juillet à 15:25

    Merci tite fée pour cette  histoire qui est magnifique et triste à la fois .J'ai la sensation que c'est une partie de ta vie que tu livre avec pudeur .Je te souhaite tout le bonne possible ,toi qui donne tant de ta personne pour nous rendre plus heureux,et nous consolé quand ça ne va pas.Je te fais pleins de bisous kiss doux de mon coeur .

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :