• Si tu as ,dans ta vie, un rêve bien trop fou pour se réaliser, un rêve qui finit sans même avoir été, un rêve qui t'a donné tellement de jours de pluie et de nuits d'insomnie , prends la poussière qu'il en reste, mets la dans le flacon, pour en garder la douceur, lorsque tu le regarderas avec nostalgie, mais surtout n'oublie pas, de joindre aussi toutes les gouttes de pluie que tu as versées pour lui.....c'est le prix de l'oubli , et s'il te vint l'envie, de rouvrir le flacon, avant, regarde bien les perles de chagrin , réfléchis!....c'est le temps de l'oubli ...

    Le flacon d'oubli

    Pin It

    votre commentaire
  • Les mots sont fatigués , d'avoir autant volé, pour parcourir le jour et faire fleurir l'amour! La nuit, dans son étreinte, épuisera le jour, jusqu'à ce qu'à genoux, à sa couche si tendre, il vienne , pour s'étendre, la laissant se glisser, jusqu'à le recouvrir de million de soupirs, et d'étoiles d'oubli...Les paupières baissées ,le jour retient son souffle et , s'il cache ses mots, s'il n'ouvre point son cœur, c'est par peur d'oublier, qu'il a été blessé, et ne veut plus des pleurs. Laissons le jour penser qu'il pourrait bien gagner, ...la nuit, elle, sait bien, que quand viendra demain , elle l'aura emporté .

    Pin It

    votre commentaire
  • Dans le jardin des mots, où fleurissent les maux, un rire vient semer des envies , des soupirs, pour les faire danser ,au gré de ses désirs . Le papillon se pose, aussi doux qu'une rose, aux ailes colorées, il se métamorphose, en fleur de baiser, pour venir dessiner l'amour et puis les choses, comme épines de roses , lorsqu'elle ira rêver vers un  autre demain, dans un autre jardin , aux lettres enlacées, pour finir en un point .

    Le jardin des mots.

    Pin It

    votre commentaire
  • Il suffirait d'un mot, il suffirait d'un geste,  , d'un regard envolé ,à l'aube d'un baiser, venu se déposer, au bord des lèvres closes, d'une petite chose, pour qu'au fond d'un sourire, se libère un soupir qui deviendrait désir, aussi doux qu'une plume, que la folie allume, avant d'aller s'écrire, jusqu'au bout de mes doigts, pour dessiner des lignes, les courbes d'un paysage avec de doux rivages, l'empêcher d'être sage, pour devenir orage, rouge comme le feu, qui brùle sous d'autres cieux, vert, au goût amer, qui fait couler les yeux, mais inonde le corps, qui veut croire encore. Il suffirait d'un rien, d'un jour moins chagrin, l'oubli et la prière d'une vie plus légère... il suffirait enfin , d'un petit peu, d'un rêve, pour libérer l'envie, d'aller un peu plus loin ....

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     La fleur du jour est venue s'offrir à l'ombre de la nuit ,elle a ouvert sa robe ,en pétales d'amour.Si la nuit se dérobe, c'est qu'elle a peur du jour ,qui efface les mots, les rêves de baisers et les gestes si doux! Le jour, dans la lumière , fait naitre ,du bout de ses doigts d'or ,un doux frisson d'aurore et vient te dire bonjour! ... que le jour te touche , en posant sur ta bouche , un tendre ...mot d'amour, qu'il ne soit que lumière et rêve même éphémère ...un doux baiser de fée pour t'aider à aller....que ce jour soit soleil qui frissonne et qui court , et se donne à l'amour qui durerait toujours!...toujours, tendre illusion ,le temps a ses raisons , toujours ,à l'horizon ,veut dire quelques saisons , avant de s'effacer pour une autre passion ...mais , mon dieu que c'est bon, de croire encore un peu , sans voir l'abandon....belle et tendre journée , dessinez de vos mains , la tendresse d'un rien qui, lorsque vous l'espérez, est soleil qui vous mord mais réchauffe le corps ...

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Si dans une main ,tu ne lis plus ni brindilles de temps à t'accorder, ni souffle d'envie, ni mots pour te faire rêver, ni aucune des traces d'amour ,que tu avais cru voir, ...s'il ne reste seulement, qu'une flaque de larmes , de quoi faire un collier , et cherche à te noyer,...s'il n'y a plus que vide qui ne fait que pleurer, alors, referme cette main, ce n'est pas le chemin , il ne reste à y lire que peines sans caresse , que chaines sans tendresse , plus rien à espérer, et plus rien à aimer ...juste une ligne froissée , une ligne du passé , que tu as voulu lire , que tu as voulu croire, pour changer ton histoire et qui t'a aveuglée .....une ligne si dure, qu'elle s'est plantée au cœur et qu'il faut l'arracher pour regarder ailleurs.

    Dans ta main ....

    Ne cherche plus cette main , ni sa caresse douce, ni ce qu'elle pourrait dire , elle n'est plus l'avenir .

    Pin It

    votre commentaire
  • Le plat de la vie .

    Un jour, j'aurai envie, de chercher autre part, une perle de vie, une goutte d'espoir, et le regard posé, sur un autre horizon, je saurai composer, un autre long frisson, arrosé de ces mots, qui parlent sans raison. J'en ferai un doux plat, pour ne plus avoir froid,je me contenterai d'aller à petits pas, sans croire que l'amour, ne parle que de toi. Ce n'est qu'une perle d'O qui épiçait les jours, un murmure sur les maux, qui ne dure toujours, qui faiblit peu à peu, jusqu'à s'éteindre ,enfin, sans plus avoir l'envie d'avoir encore envie . L 'habitude est un plat, qui rassasie la faim.. et cette indifférence, est sel du silence qui brûle sur la plaie, mais cicatrise l'absence. C'est le plat de la vie, qui fait taire et oublie , s'il n'y a plus la folie pour faire briller la nuit, et dessiner les mots inventés pour les maux ....

    Le plat de la vie .

    Pin It

    votre commentaire
  • C'est un petit bisou, niché là, dans le cou, qui s'étire et s'éveille, d'une nuit sans sommeil, qui vient là , sur ton nez, et, sur la joue mouillée, il se fera baiser, venant tout effacer; le voici qui s'assoit sur un mot qui a froid, pour mieux le réchauffer ; le voici dans ta main, alors, garde le bien, oups! il vient de s'échapper, il s'envole et voilà, qu'il tombe dans ton bol , t'éclaboussant de rires, pour te faire sourire; le voici avalé, et oui tu l'as croqué, le voici qui s'enfuit, car il est très pressé et il faut bien qu'il court, car voici le jour, et il a tant de joues, de mots à parcourir pour un très doux réveil et une belle journée .

    Un bisou

    Pin It

    votre commentaire
  • Lorsque tes mains sont vides d'élans ou de tendresse, et  qu'au bout de tes doigts, le silence se presse ; lorsque ta bouche se tait , de folie, de plaisir, de présence, d'avenir ; lorsque tes yeux se perdent ,sans avoir rien à dire, sans rire à effleurer, sans soupir pour partir, et que ton horizon est si long à venir et si loin à saisir ; lorsque tu cherches en vain , à garder un sourire, en serrant fort les dents , puisqu'on te dit, sans fin , que le bonheur est là, qu'il suffit de choisir ..... Où et quand est il donc, c'est si facile à dire, lorsque l'on peut choisir! ...le soleil est bonheur , un instant de plaisir, auquel on peut gouter, en se laissant aller, mais lorsque tes deux mains sont remplies de chagrin sans rien pour t'accrocher, le soleil se noie, et là , tu t'en fous bien, de ces banalités, de ce maudit chemin qui t'empêche de vivre et même de respirer, derrière les barreaux d'une cage sans vie ....Le bonheur, c'est vivre ...juste vivre et pouvoir respirer en toute liberté sans se préoccuper , sans regarder passer les heures qui s'étirent comme une éternité , en te disant qu'elles meurent sans même avoir été.... et tu peux bien choisir de tracer un sourire , il continue de fuir , ce bonheur ...là bas .

    C'est quand et où ?

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Petit mot rempli d'eau, qui tangue et puis chavire et doucement expire, qui s'épèle et s'écrit à la pointe du coeur, et se gomme au buvard des doigts....qui se cache ou jaillit sans pouvoir l'arrêter, qui se vide ou snemplit sous un sourire mouillé, ...un petit mot de rien, écrit par le chagrin, une larme est la fleur qui protège le coeur, se noyant au poison pour mieux le diluer et l'empêcher d'entrer...une larme est diamant que vient t'offrir l'oubli .....

    Une larme ...

     

    Pin It

    votre commentaire
  • A quoi ça sert l'amour?...à chagriner le jour,  à le couvrir de pluie  et d'un voile tout gris, à inonder le corps et le noyer d'envie, à planter dans le cœur , l'épine du malheur?...ça sert à quoi un nid, quand il n'y est plus blotti comme une chose douce , recouverte de mousse, sous la caresse douce , lorsque l'on tend la main, et qu'on ne sent plus rien, qu'il n'y a plus que vide et silence aux doigts. L'amour, c'est ce mensonge, qui fait fermer les yeux pour croire au ciel plus bleu ....st ce donc cela l'amour, dont on nous parle tant , que l'on a attendu, en surveillant le temps qui file et se défile comme ride d'oubli ?...mais , l'amour c'est aussi tracer des souvenirs, légers, comme soupirs , des envies, des encore que l'on garde au corps, qui resteront blottis dans un coin de notre âme , si forts qu'on ira jusqu'au bout, même si, au creux des mains, il ne reste plus rien, juste une douce vague qui vient pour rapporter des mots doux , des baisers , des murmures nichés ,là, tout au fond de nous , pour ne pas oublier, que l'amour c'est fou,et que sans lui, la vie n'est qu'une fleur morte , toute recroquevillée qui ,elle , attend la pluie, pour renaitre à l'envie....l'amour, c'est cette ride , posée aux coins des yeux , là où il est écrit qu'un jour nous étions deux, là où il est tracé un petit bout de toi .... l'amour va et vient, et emporte, il brise chaines et portes, jusqu'à s'éteindre enfin, pour renaitre plus loin, au creux d'une autre main , dans un frisson des reins....sous un autre demain. Il suffit de penser que la pluie , elle , est faite pour dire d'espérer .

    A quoi ça sert l'amour ?....

    Pin It

    votre commentaire
  • Le chausson à rêver

    Va où ton rêve t'entraine , suis ses pas , lui seul sait où il veut te mener, mets toi hors de portée des blessures et des peines  de la réalité, niche dans son soulier ,et pars ,loin , saute le fil d'horizon , comme un enfant, laisse là , la raison, et cours, vite, encore plus vite ,ne laisse pas la vie t'attraper ! et tu iras si vite, si loin , que tu ne t'apercevras même pas, que tu voles, et que tes pieds ,au sol, n'étaient que des racines qui avaient desséché .

    Pin It

    votre commentaire
  • A quoi rêvent les rêves, au jour qui s'achève, lorsqu'ils sont esseulés , des nuages plein les yeux , de la pluie plein le nid, sans que leurs mains se tendent pour des mots trop usés, ...lorsqu'ils ont dans la bouche ,le doux parfum salé de la réalité et que ,seule la pluie, vient gouter à leurs lèvres?.. Ils attendent la nuit , aussi noire que le jour, mais au moins, ils pourront alors rêver d'amour , sous la main des étoiles, sous la plume plus tendre, de la lune qui veille. Ils ont les ailes usées , toutes raccommodées, de fils échevelés, mais, ils iront encore, au nid se réfugier pour tenter d'échapper à la vie qui s'envole le temps d'une nuitée! ils seront liberté et rêveront bien loin ....

    Rêve de rêve ...

    Pin It

    votre commentaire
  • Un rayon de lumière ,qui surgit et dessine , des ombres , des secrets , tout au bord d'un abime , qui soudain t'éblouit , en te tendant la main , qui invente des rêves en sèchant le chagrin . Un rayon de douceur, qui d'un coup apparaît te faisant voir la nuit , et ressentir le froid lorsqu'il disparaît. Un doux rayon de vie  que tu n'oses toucher par peur qu'il ne s'envole , un petit bout d'oubli , avant de retrouver les nuages et la pluie ... j' aimerai l'attraper ,  doucement m'enrouler , moi aussi l'éblouir, pour le voir rester , perdre l'envie de fuir ....dans son regard , dormir , danser et puis mourir , connaître sa chaleur , savoir son ardeur et puis.....simplement vivre , vivre , ne plus survivre , ne plus attendre encore en allant vers la porte  juste pour avancer ...vivre et oublier tous ceux qui m'ont laissée sur le bord du chemin ...ne plus penser à rien , qu'à vivre sans s'occuper des bien intentionnés qui ne comprendraient pas , mais ils ne savent pas , ce que c'est qu'avoir froid ....vivre, juste vivre , dans un rayon d'envie épris de liberté .

    Un rayon de lumière

    Pin It

    votre commentaire
  • Il y a longtemps, très longtemps , une plume frivole, est venue chatouiller la fée caillou, lui dire des mots si doux, qu'elle cherchait en secret . Souvent , elle les rêvait mais ne les entendait . La plume a pris son temps, a gratté cette mousse , a traversé la pierre qui enfermait le cœur , et elle l'a laissé faire . Elle ignorait alors, qu'une plume ça mord, ça griffe , et ça trace des pleurs . La fée caillou se meurt....La plume, envolée, a dessiné ailleurs, les mots et les baisers qui éclairaient ses heures. Elle ne lui a laissé que des mots sans couleurs , que des mots pour pleurer .Il lui faudrait trouver cette encre de bonheur , dont on lui a parlé, dans laquelle baigner pour refermer son cœur ! La fée caillou a ressorti la plume , celle qui fait oublier en trace de douceur, et puis, elle va jeter , celle qui va tremper à tous les encriers, n'écrivant que des leurres, des mots vides sans saveur . Une plume n'est rien, sans le cœur qui la tient , pour remplir les mots, en les faisant sourire .

    La plume .

    Pin It

    votre commentaire
  • Cherche colocataire , avant disparition programmée, pour jardin à l'abandon, les herbes folles du rêve , ayant tout envahi, le jardinier ayant déserté ! Prévoir défrichage ainsi que de menus travaux de rénovation et de motivation. Quelques graines de tendresse et d'envie, un peu de savoir faire, devraient suffire . Quelques mots oubliés, seront aussi nécessaires, comme engrais, pour une nouvelle floraison ne demandant qu'à ressurgir! Joie de vivre et rêves fous sont fortement souhaités pour contamination indispensable avec propagation du virus de folie douce , car les mangeurs de rêves, ont fini par étouffer le jardin avec les mauvaises pousses de la réalité. Il y a urgence! le rêve est en grand danger, et en voie d'extinction .....Jardinier ayant expérience de rêves très fous souhaité...je crois que je vais finir croquée par les bourdons de la vie .

    JARDIN A L'ABANDON

    Pin It

    votre commentaire
  • Je pourrai vous offrir quelques mots, quelques rires, posés sur l'horizon , fil de déraison, que l'on ne peut tenir. J'ai  bien quelques désirs, enrobés de soupirs, désir de partir sur la vague plaisir, là sous un rêve sage qui fourmille à mes doigts. J'avais aussi l'envie, mais elle s'est endormie, engourdie par la vie. J'ai bien ,au fond des poches , un rire qui s'effiloche sous les ongles du temps , ne laissant qu'un éclat ,une perle de pluie diluée du poison , lorsque le cœur se tend , lorsque l'oubli s'accroche aux épines du jour ....j'aurai voulu , j'aurai dû , j'aurai pu , mais le jour se tait , le silence s'est fait et il ne reste rien du rêve du matin , juste, au bout de la plume , une goutte de nuit qui raconte l'ennui ....je ne peux vous offrir rien qu'un mot, une envie , croire encore un peu que le ciel se fait bleu sous le rideau de pluie , qu'il sourira enfin , tout au bout du chemin ....

    CROIRE ENCORE....

    Pin It

    votre commentaire
  • Tempête de gris, de pluie, qui tente d'inonder , de s'infiltrer jusqu'au plus profond de l'âme ....résister, s'accrocher, et surmonter la vague, qui voudrait déferler, encore et encore, sans couler, ...jaillir et puis s'offrir à la douceur d'un rêve illusoire , une bouée dans le noir , qu'il faudra bien lâcher, pour pouvoir attraper une réalité, pour pouvoir nager, et retrouver un jour, un rivage d'amour , de paix et de lumière. Je m'en vais, chez les fées, chercher , dans le vieux et grand grimoire, le secret bien gardé afin de retrouver, ne serait-ce qu'un éclat, un sourire, un mot, qui fait sentir la douceur de vivre , la caresse qui déchire le voile de l'oubli . Je vous fais signe si je le trouve, car il sera forcément accompagné de soleil .

    Humeur du jour.

    Pin It

    votre commentaire
  • La nuit se fait velours, contre la peau du jour . Elle y trace des lignes, elle y pose des signes , elle fait fermer ses yeux, et le monde se fait bleu. Elle se penche un instant, et allume un serment, étoile de baiser qui lui dit que demain, elle reviendra enfin, lui rouvrir les yeux , avec, au creux  des mains, une envie, un aveu et.... chuuuut! le jour s'est endormi au chaud de ses envies .

    La nuit.

    Pin It

    votre commentaire
  • Sur la vague tendre de la nuit, un petit rêve danse , va et vient, se balance, hésite et puis se gonfle, comme petit bourgeon, sous le souffle du vent, qui murmure au temps, de longs et doux serments...Le rêve attend encore, encore un peu, qu'il y ait au fond des yeux, tant d'amour et d'envies, qu'il pourrait s'y noyer , mais la vague de nuit veille ....et , le moment venu, elle le laissera s'éloigner, pour là bas , dans l'étreinte des bras, et il y restera, jusqu'au petit matin , où s'écrit le chemin .

    Le rêve...

    Pin It

    votre commentaire
  • Où sont ils donc passés les cœurs d'amour que l'on a pu dessiner sur une plage , les châteaux inventés et les rêves trop fous  que les vagues du temps sont venus déchirer inexorablement ? la fée caillou a les pierres du château  qui remplissent ses poches, une pancarte où "le château" n'est que lieu dit indiqué à sa vie, mais nulle trace , ni du château , ni même d'une annexe, ..rien ! Les cœurs se sont effilochés , jusqu'à devenir haillons, que la mer emporte , sans remord , sans regret, sans laisser d'autre trace à la place , rien qu'une plage vide où la fée caillou rêve  de dessiner  à nouveau , un jour qui serait beau ....pfff! elle va ressortir la fronde , évacuer toutes ces pierres dures qui lui blessent le cœur ... et partir , oublier ....

    Rêve d'enfant.

    Pin It

    votre commentaire
  • Un mot vient se coucher sur le papier, il est griffé, froissé, par le bout de la plume qui veut le faire pleurer. Il était attendu, mais il ne suffit plus, il est si tard! La ligne qui s'étire ne le veut plus , elle désire d'autres mots, des mots plus beaux, qui dansent , des lettres qui s'enlacent et doucement balancent sur les heures qui passent et ne sont que silence . Elle veut des mots qui touchent, qui dessinent une bouche, des mots qui sonnent doux, là, tout au chaud du cou, des mots qui se font fous, pour courir sous la pluie , inondés de soleil, en rayons d'émerveille! ..Que pourrait elle faire d'un mot, simplement posé là, juste du bout du doigt , qui brille de mille éclats mais a le cœur si froid ? ...il ne sert à rien , il ne fait que chagrin, et la ligne espère, qu'un jour, un morceau de lumière viendra s'écrire sur elle , juste pour oublier, cette ligne de main ....

    UN MOT.

    Pin It

    votre commentaire
  • Le silence s'est posé, tu ne l'as vu venir. Déjà, il ouvre grand les ailes , et au fil du mal, doucement il s'installe! Il fleurit , prend son temps, il sait qu'il en dispose, doux poison de l'envie ,il distille l'oubli. Il glisse, il se faufile entre les lèvres closes, et tendrement, il ose , se glisser dans ton lit...il efface des mains, les caresses, les demains, et même les chagrins , ne laissant que le vide, l'absence d'un grain de vie.... silence, indifférence, dorment au même nid, et quand tu les découvres, là, blottis dans un coin, il est déjà trop tard, il ne reste plus rien, nulle trace du chemin. Le silence a rongé, les désirs, les baisers , les mots et les pensées , alors, tu t'étonnes, le silence frissonne , tu cherches où aller. Il est si loin le jour, qui se disait amour. Tu détournes les yeux, tu cherches un autre feu, tu crois encore un peu, mais au fond, tu le sais, ailleurs ne vaut pas mieux, tout juste rêver un peu. Le ciel n'est pas plus bleu et ,au fond d'autres yeux, le silence est aussi, écrit ,parce qu'il en est ainsi, et que la vie l'a dit,....parce que la vie fait que..... alors, j'oublie .

    Le silence.

    Pin It

    votre commentaire
  • La tempête se calme, peu à peu, et se lave des peines sous la pluie qui ruisselle .La vague est venue parler à la fée caillou , elle lui a dit ces mots: respire, lâche prise, c'est vrai, tu vas couler, mais je serai là pour te porter....oublie donc le rocher, il se moque bien  de la vague qu'il brise ,il y en a tant et tant autour de lui , il aime les vagues pour le plaisir et la douceur qu'elles lui procurent en glissant sur lui, mais un rocher ne sait pas la douleur d'un cœur, il est sec et coupant, il ne sourit pas , ne murmure pas , tu le crois , ce n'est que le vent qui chante en passant sur lui, il ne sait rien de l'amour , il ne sait aimer autrement! Seul le temps a quelques pouvoirs sur lui, il peut l'effriter, l'user et l'isoler,...un jour, il sera seul, au milieu de la plage , entouré du sable de l'oubli,et les vagues lointaines, qui s'en seront allées , riront bien de la main qu'il leur tend! ce jour là, il saura le murmure des mots, la caresse d'un tout petit caillou , venu se balancer tout contre lui , pensant le réchauffer.... ce jour là, il saura, qu'être fort, ne dure pas toujours, et que seul, sans amour, il n'y aura ni murmure, ni tendresse, de la vague brisée qu'il aura repoussée....

    La fée caillou a rangé les vagues qui l'ont portée ,dans le fond de son cœur , il n'y a plus de place, et elle a oublié l'image d'une plage qu'elle avait tant aimée , l'image d'un rocher qui n'est qu'un gros caillou ,juste un peu plus fou ....

    Un jour viendra....

    Pin It

    votre commentaire
  • La fée caillou est née, de l'amour interdit d'une vague et d'un rochr....la vague rêvait doucement, allait et venait, caressant la plage , se laissant porter avec indifférence, sans rêve mais sans chagrin, jusqu'au jour où, un rocher majestueux lui apparut, là bas, sur l'horizon lointain, l'enjôlant d'un sourire et de mots de demain....alors, la vague tendre, n'eut plus qu'une seule idée, le rejoindre, le toucher, le faire frémir, lui si froid , si dur, et tellement insensible, le recouvrir de son amour fou, glissant pour le polir....Elle savait déjà, que le jour où elle l'atteindrait, elle se briserait, mais peu lui importait, elle voulait vivre enfin ,une fois, une seule fois, avant d'aller mourir en écume de rêve! Les autres vagues émues de cette triste solitude, se mirent à la porter, à la tirer, à aller et venir, de plus en plus fort, elle allait et venait , se rapprochant chaque fois d'un pas, tout en sachant, que dans le même temps, elle reculait d'autant.Mais elle voulait croire, espérer, qu'elle le toucherait enfin, qu'elle l'entendrait sourire et murmurer soudain.. elle le sentait déjà, elle savait la brisure, et pourtant , elle allait , inexorablement, elle se battait tant et si bien que la lune, touchée d'autant d'efforts, décida, elle aussi, de l'aider et de mettre en œuvre son pouvoir d'attraction. Aujourd'hui encore, comme tant d'autres fois auparavant, la vague insignifiante prend son élan, se gonfle et puis s'élance, la rage la balance, encore et encore, de plus en plus loin ,de plus en plus fort, et, à l'instant ultime, où enfin , elle l'enlace, un éclair la brise, il l'a enfin rejoint, elle n'est déjà plus rien, laissant sur le rocher, qui lui s'en moque bien, quelques haillons d'amour. L'étreinte n'a duré  que quelques courts instants, moment d'éternité, les souffles emmêlés , et la voici mourante, qui le voit s'éloigner, ...elle coule, mais ,un instant , elle a cru voir les étoiles briller, celles que l'on n'atteint pas, jamais!....alors, elle se retire, avant de disparaître, elle a vécu, mais , lui laissera-t-elle, une trace, là sur ce cœur, qu'il tient fermé ? elle ne croit pas, mais, elle l'ai aimé, de toutes ses forces, et je sais que de cet amour maudit , a surgi la fée caillou, mi ange, mi démon , dure et résistante comme la pierre, mais tendre et fragile  en son cœur, rêvant d'un amour aussi fort , aussi puissant , qui l'emporterait , elle aussi, loin du rivage , qui la ferait vivre un instant , dans l'étreinte des étoiles....voilà, ce petit coin de moi, caché là ,tout au fond, là où je me réfugie, quand le ciel est trop gris

    La légende de la fée caillou.

    , pour atteindre l'oubli, ...pour que les vagues ,mouillant mes yeux, cachent la pluie qui ruisselle , en se mêlant à elle! ....un jour, j'irai y déposer mon âme , là, entre vague et rocher, en bouquet de baisers qui alors, pourront enfin voler ......

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique