• Le silence.

    Le silence s'est posé, tu ne l'as vu venir. Déjà, il ouvre grand les ailes , et au fil du mal, doucement il s'installe! Il fleurit , prend son temps, il sait qu'il en dispose, doux poison de l'envie ,il distille l'oubli. Il glisse, il se faufile entre les lèvres closes, et tendrement, il ose , se glisser dans ton lit...il efface des mains, les caresses, les demains, et même les chagrins , ne laissant que le vide, l'absence d'un grain de vie.... silence, indifférence, dorment au même nid, et quand tu les découvres, là, blottis dans un coin, il est déjà trop tard, il ne reste plus rien, nulle trace du chemin. Le silence a rongé, les désirs, les baisers , les mots et les pensées , alors, tu t'étonnes, le silence frissonne , tu cherches où aller. Il est si loin le jour, qui se disait amour. Tu détournes les yeux, tu cherches un autre feu, tu crois encore un peu, mais au fond, tu le sais, ailleurs ne vaut pas mieux, tout juste rêver un peu. Le ciel n'est pas plus bleu et ,au fond d'autres yeux, le silence est aussi, écrit ,parce qu'il en est ainsi, et que la vie l'a dit,....parce que la vie fait que..... alors, j'oublie .

    Le silence.

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :