• 27 Juillet 2015

    J'ai laissé la barrière ouverte , le faiseur de rêve est entré....ses mots sont venus visiter mon âme, vagabonder , son rire m'a envahie comme herbe folle qui coure et se répand , le rêve a fleuri au bord des yeux vidés , et dans les mains avides est venu se poser , l'envie , avec au bout des doigts le gout sucré des mots , qui viennent poser bagage de tendresse ou d'orage , sans jamais les défaire , pour qu'au dernier frisson , ils puissent , vers l'horizon , s'enfuir comme un soupir ...  c'était un jour sourire illuminé de rêves , des mots sans importance , qui passent , éclats de vivre , sans blesser , comme la plume dessine sur une page blanche des lettres pour la remplir , juste pour le plaisir d'écrire des choses folles qui n'iront pas plus loin, rien qu'un bout de chemin , la douceur sans demain ...pour faire passer les heures et croire , encore un brin....J'ai rêvé jusqu'au bout, sans claquement de porte, j'ai bu chaque seconde , que le plaisir inonde , d'aller au bout des mots qui passent sur la peau avant de s'envoler , de partir en fumée ....n'ai  je donc tant rêvé que vivre d'oubli ?.......

    27 Juillet 2015

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :