• 20 Juillet 2015

    Aujourd'hui, j'ai du mal à poser les mots , à les faire rêver ; la tempête de ces derniers jours, la chaleur et la nuit chaotique, m'ont laissée vide, de tout !..Les mots sont là, au sol , éparpillés, eux aussi vidés d'avoir cru, d'avoir voulu ...je les ai rassemblés , et , dans un même élan , ils se sont enlacés par habitude,  l'instinct de s'aimer, qui , au premier frisson du rêve , au premier mot lancé, les transforme en caresses , ils deviennent baisers qui ne peuvent toucher , alors, ils entrent dans la danse et donnent la cadence, ils tracent les images , et il suffit de clore les paupières pour les imaginer ,vagabonder sur les lignes qu'ils savent encore et encore , qu'ils connaissent par cœur ,jusqu'au bout de leurs lettres ...sans pouvoir toucher, les voici transformés, comme touches de couleurs au pinceau d'un artiste qui font naitre la vie , en poussières d'envie...je les ai laissés faire, ils deviennent lumière et ils me font danser en vagues élancées qui viennent se briser mais ne peuvent s'empêcher , malgré la lassitude et le vide d'habitude .....quand j'ai rouvert les yeux, ils étaient bien rangés sur la ligne du rêve , sans bruits, les lettres désunies .....

    20 Juillet 2015

    20 Juillet 2015

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :