• 15 juillet 2015..

    Ce matin, c'est le faiseur de rêve qui a ouvert mes volets, en petits mots de rêves m'inondant de lumière , qui effacent les heures de silence comme par magie ...les premiers mots du jour , une touche velours, qui danse et puis qui court , que je laisse rêver ,avant de le croquer...sur mon autre horizon, celui où le frisson côtoie la déraison ,celui où est écrit, oublie, mais c'est si bon, de se sentir en vie dans un rêve d'oubli qui s'enfonce et jaillit ....être là et ailleurs, avoir au bout du cœur le signe du bonheur , même s'il griffe les heures , même s'il coule en pleurs ....le jour se termine et le rêve est resté , doux chemin de tendresse où coucher sur la mousse, son voile de caresses .... et le ventre du jour s'est gonflé des doux rêves ....

    15 juillet 2015..

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :